Le wok est l’ustensile de cuisson d’origine chinoise devenu ultra populaire dans nos cuisines européennes. Avec ses bords hauts, sa forme incurvée et sa grande contenance, cette sauteuse de grande taille permet principalement de faire cuire à feu vif les aliments de façon uniforme.Le wok doit son succès au fait qu’il nécessite beaucoup moins de matières grasses pour la cuisson qu’une poêle lambda ou tout autre ustensile de cuisson.

Ultra pratique et ingénieux, le wok permet de réaliser plusieurs types de cuisson : sauter, saisir, frire, faire mijoter ou cuire à la vapeur. Nouilles sautées, pad thaï, sauté de légumes croquants, riz frit cantonais, poêlée de légumes au curry, mijoté de poisson, porc au caramel, beignets de crevettes, le wok permet de réaliser 1001 recettes.

 

Comment bien choisir son wok ?

 

Wok manuel ou wok électrique ?

Dans le commerce, vous trouverez des woks électriques ou manuels en inox, aluminium, fonte ou céramique. Souvent, le wok sera muni d’une ou deux poignées ou d’un manche. Les manches et poignées facilite la cuisson au wok car ils permettent de faire sauter les ingrédients et d’obtenir une cuisson uniforme.

Sachez que le wok électrique doit toujours être posé sur son socle muni d’une résistance. Ce type de wok est doté d’un thermostat pour régler la chaleur. A la maison, le désavantage du wok électrique c’est qu’il est plutôt encombrant si vous comptez l’utiliser au quotidien. Par contre, ce type de wok « nomade » permet au professionnel ou au grand amateur de cuisine de cuisiner à table en présence de ses hôtes. Pas mal non ?

Wok à fond plat ou wok à fond rond ?

C’est la grande question …Les woks à fonds plats (version occidentale du wok)  peuvent s’adapter à toutes les plaques de cuisson. Ils sont les plus pratiques pour cuisiner partout.

Le wok à fond rond quant à lui, c’est le wok traditionnel par excellence, le vrai, l’original, celui qu’on trouve en Asie. Sa forme ergonomique permet de faire sauter les légumes, la viande ou les poissons avec grande dextérité ! Il ne peut s’utiliser que sur les grilles des cuisinières à gaz ou sur un feu extérieur. Si vous avez une cuisinière induction ou une plaque vitrocéramique à la maison, évitez à tout prix le wok à fond rond.

 

Quelques astuces pour l’entretien du wok

 

Les ustensiles de cuisson en fonte, acier ou aluminium changent d’aspect sous l’effet répété de la chaleur. C’est aussi le cas du wok… Pour profiter des qualités antiadhésives de votre wok flambant neuf le plus longtemps possible, il faudra procéder au culottage de l’ustensile. Ce processus vise à combler les cavités microscopiques de la surface métallique de l’ustensile afin de le rendre plus résistant à la cuisson ! En effet, lors de la première utilisation, il convient de « culotter » votre wok, c’est à dire de le protéger grâce à un film protecteur de matière grasse.  Avant la 1ère utilisation du wok, nettoyez et rincez votre wok à l’eau chaude savonneuse, puis lors des premières cuissons, procédez au culottage du wok.

Après utilisation, pour ne pas abîmer votre wok anti-adhésif, il suffit de le laver simplement à l’eau chaude sans savon (surtout éviter les produits à vaisselle) sans trop frotter.

Pour éliminer les traces d’aliments potentiels dans le wok, vous pouvez utiliser du sel et frotter très légèrement. Grâce à cette opération, vous pouvez retirer les excès de matières grasses sans pour autant assécher votre ustensile complètement.

 

Comment culotter mon wok ?

 

  • Verser un filet d’huile végétale (tournesol, colza, arachide, noix…) dans le wok. Veiller à utiliser une huile pure et raffinée qui n’a jamais été chauffée avant.
  • Répartir l’huile sur toute la surface de l’ustensile à l’aide d’un papier sopalin.
  • Faire chauffer le wok à environ 150°C
  • Laisser refroidir l’ustensile de cuisson puis retirer l’huile restant à l’aide de papier absorbant.
  • Répéter cette opération au minimum 3 fois lors de la première utilisation.