Dans l’univers gastronomique, les spécialistes culinaires sont dans l’obligation de respecter des normes vestimentaires bien établies. Il implémente trois fonctions différentes. La tenue vestimentaire doit tout d’abord être confortable, assurer une protection et notamment assurer une hygiène irréprochable.

La pièce clé d’une tenue de cuisine professionnelle : la blouse

La blouse de cuisine professionnelle domine les vêtements. Il s’agit d’une pièce clé (disponible avec ou sans bavoir) garantissant la défense du professionnel de la cuisine. Apparu avec un design simple qui laissait passer les taches, ce tablier peut être désormais fourni avec un tissu imperméable qui servira de protection. Actuellement, nombreux sont les professionnels de la cuisine qui se servent de cet outil pour ne serait-ce que s’essuyer les mains (s’ils ne disposent pas de chiffon), mais aussi pour retirer la poêle du feu en s’en servant tel un gant. Par ailleurs, pour que le professionnel de cuisine puisse transporter de manière simple et efficace les ingrédients nécessaires à une préparation, des modèles dotés d’une très grande poche ont été conçus.

La pièce symbolique d’une tenue professionnelle : la toque

Le port d’une toque de cuisinier est indispensable pour un spécialiste culinaire notamment pour le chef cuisinier. Pourquoi cela est indispensable ? Que vous soyez boulanger, restaurateur, pâtissier, porter une toque est nécessaire, voire obligatoire pour des questions d’hygiène et sanitaire. Cela évitera la chute de cheveux rebelles dans les plats en préparation. Également, ce petit chapeau, très commode, permettra à celui qui cuisine de ne pas se courber le dos. Par ailleurs, une variété de styles et de découpes vous offre un large choix si jamais vous prévoyez désélectionner quelques modèles pour votre boite : les casquettes, les bandanas et le calot de cuisine.

Les deux pièces maitresses à ne pas oublier : la veste et le pantalon

Savez-vous quel est l’élément principal d’une tenue de cuisine professionnelle ? Il s’agit bel et bien de la veste. Dans l’univers gastronomique, de nos jours, un personnel de cuisine porte généralement des manteaux blancs. À quoi sert-elle ? La veste est une pièce de protection face aux éventuelles brulures ou saletés. Spécifiquement, l’uniforme du chef cuisinier est toujours doté de manches longues qui serviront de protection toute brulure. En cas de nécessité de vêtements propres, la veste a été conçue de manière que celui qui cuisine puisse la déboutonner facilement. Cette veste est majoritairement équipée d’un double boutonnage pour une meilleure protection aux éclaboussures de nourriture ou de sauce. Qu’en est-il du pantalon ? Le pantalon, la seconde pièce maitresse, toujours portée avec cette veste, doit etrelégèrement près du corps et portée sans revers. Il doit aussi garantir le confort de celui qui le portera.